Coucou! je galère pour trouver des idées... si vous pouvez m'aider ça serait chouette :) Sujet : un adolescent doit avoir de l’argent de poche et pouvoir l’utiliser comme il veut. justifiez-vous. merci d'avance


Réponses: 1
Bonjour,

L'adolescent doit prendre conscience que l'argent ne sert pas seulement aux loisirs mais qu'il sert également à acquérir des choses nécessaires. Il est ainsi bon que les adolescents apprennent comment utiliser à bon escient leur argent de poche. Il est nécessaire pour les enfants de connaître la valeur de l'argent.
L'argent ne pousse pas sur les arbres! Gérer son budget permet de se rendre compte que la somme une fois épuisée, ne se renouvelle pas d'elle-même. Ainsi, il faut apprendre à l'adolescent à réfléchir murement avant de dépenser son argent, ça lui permettra de se responsabiliser. 
Ensuite, il est très important que l'adolescent sache ce dont il a réellement besoin. On ne peut acheter tout ce que l'on veut, il faut apprendre à se limiter afin de mettre vraiment des priorités sur la façon dont on dépensera son argent.
Les jeunes doivent acquérir la maîtrise de l'argent, économiser pour acheter les choses convoitées, seulement tout l'argent que le jeune reçoit est dépensé en général systématiquement. 
Recevoir de l'argent c'est l'occasion de se constituer une épargne, et avec celle-ci l'adolescent pourra s'offrir quelque chose de plus important que des bonbons ou des chips. 
De plus, le fait d’acheter des objets avec son propre argent qu'on a mis du temps à épargner, incite généralement à en prendre plus grand soin. L’argent de poche est un moyen de responsabiliser les jeunes. 
Ensuite, il faut mettre des priorités pour connaître la valeur des choses.
Ainsi, ils peuvent donc savoir qu'il faut économiser et mettre des priorités en organisant l'argent reçu. L'argent n'est pas un "droit" ni un "devoir" !
Si l'argent de poche offre l'avantage d'apprendre aux jeunes à gérer un budget à petite échelle, ce n'est pas pour autant un droit de l'enfant : la liberté est totale pour les parents d'en donner ou de ne pas en donner et d'en donner beaucoup ou peu. Il ne faut pas considérer l'argent de poche comme un dû.